La méditation dite de pleine conscience,type MBSR*

 

(*Mindfulness-Based Stress Reduction) ou « Réduction du stress basée sur la pleine conscience » est entrée à l'USP tai chi chuan depuis novembre 2017, un créneau en plus des cours de Tai Chi Chuan traditionel.

 

(le Tai chi chuan n'est-il pas  déjà, en lui même, une méditation en mouvement ?).

 

 Nota : nous tenons à souligner que l'enseignement dispensé au sein de l'USP Tai Chi Chuan n'est pas l’exacte reproduction du programme MBSR. Par contre, cet enseignement est basé sur les mêmes principes que le programme MBSR et est transmis de façon à intégrer des notions de méditation en phase avec le Tai Chi Chuan que nous pratiquons dans notre école.

Le programme d’entraînement à la méditation PC est établi sur la base de 8 séances consécutives (il pourra être adapté en cas de contrainte particulière). Il permettra de rendre chaque "apprenti.e méditant.e" autonome dans sa pratique au bout de ces 8 séances, y avec compris l’entraînement à domicile entre les séances. Ensuite, viendra une séance de retrouvailles, environ 1 mois après la fin du programme. Puis, encore un mois après, suivra une retraite d’une ½ journée en silence. Cette dernière fait partie intégrante du programme ; elle sera détaillée avant la fin du cursus des 8 séances.

Origine de la médiation Pleine Conscience, type MBSR

Pour guider les personnes dans l’élaboration du lien avec cette sagesse interne, Jon Kabat-Zinn,  professeur émérite de médecine à l'université médicale du Massachusetts, est allé puiser dans les pratiques méditatives ancestrales.

Il a basé la MBSR sur des pratiques de méditation connue sous le nom de Mindfulness (Pleine Conscience ou PC), mais il serait plus juste de dire : pleine présence et/ou pleine attention. Pour lui, ainsi que pour bon nombre de très grands enseignants bouddhistes qu’il a rencontrés, il s’agit d’une qualité humaine fondamentale, une claire conscience de tous les instants, neutre, que l’on cultive en prêtant une attention particulière à l’instant présent, et ce, de manière aussi peu réactive, aussi peu discriminante et aussi sincère que possible. Si la Pleine Conscience est une qualité innée de l’esprit, elle doit être affûtée et se cultive intentionnellement par les pratiques de méditation. 

Celles-ci ouvrent la voie vers une investigation douce et bienveillante de la nature de son propre esprit face à son mal-être fondamental. Invitée quotidiennement lors de l’assise méditative - la Pleine Conscience - permet de voir de plus en plus clairement les causes de la souffrance, de reconnaître la réactivité, l’attachement, les désirs qui poussent, le plus communément, à se conduire de façon irréfléchie ou sous le contrôle de nos exigences égocentrées.

C’est la méditation qui permet de percevoir qu’il est possible de sortir de ces afflictions. Cette approche systématique, développée dans et par la pratique méditative, permet de s’extraire progressivement des conflits, des déchirements et des tiraillements de tous ordres, permettant de gagner peu à peu en liberté, en sagesse et en paix.

Le programme MBSR, rendu accessible et populaire en France grâce à Christophe André, entre autres, médecin psychiatre à l'hôpital St Anne à Paris, consiste à guider, pas à pas, les participants vers leur aptitude à progresser dans l’apprentissage de leur propre expérience méditative.